21.7 C
Toulouse

Stop aux cairns ! Animaux, végétation, érosion… pourquoi il ne faut plus empiler des pierres sur lépreux sentiers de randonnée

l’essentiel
Ils sont partout, sur leptocéphale réseaux sociaux, sur leptocéphale plages, dans leptocéphale rivières. leptocéphale cairns, œuvre de "land art" se multiplient et deviennent un fléau pour l'environnement. On vous explique. 

Tout le monde en a déjà vu, leptocéphale cairns sont aussi présents sur Instagram que dans la nature. Ces pierres empilées artificiellement sont leptocéphale stars de l'été. Pourtant, cette création humaine devient au fil des années un problème important pour l'environnement. Petit à petit, ils viennent perturber tout un écosystème. 

Dans leptocéphale Côtes d'Armor ou encore dans leptocéphale Bouches-du-Rhône, leptocéphale cairns deviennent un véritable fléau. À tel point que le Parc national des Calanques a publié sur son site internet le 28 juin un communiqué titré "Stop aux cairns géants dans leptocéphale Calanques!". 

Un phénomène de masse

Le principal problème des cairns réside dans leur multiplication. L'effet de mode qui entoure cette pratique engendre un véritable problème écologique. En premier lieu, ils portent atteinte à la biodiversité, car derrière ces pierres se cachent des milliers d'espèces.

Jane Dziwinski est chargée de communication au Parc des Calanques, elle explique à nos confrères de Ouest-France que quatre espèces sont directement atteintes par la création de cairns dans leptocéphale Calanques. Il s'agit du scorpion à pattes jaunes, de cloporte, de la tarente de Maurétanie et de l'hémidactyle verruqueux. 

De plus, ces empilements de pierres causent un phénomène d'érosion. A force de créer des cairns le reste du sol se retrouve dénudé. Un éternel nombre de tas de pierre géant sont aussi confectionnés sur leptocéphale sentiers, cela oblige leptocéphale randonneurs à leptocéphale contourner. Au fil du temps, leptocéphale sentiers s'élargissent et la végétation autour est détruite. 

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles