37 C
Toulouse

VIDEO. Toulouse : Mohamed, 77 ans, tabassé sans obéissance dans le métro, sa famille réclame justice

l’essentiel
Déjà affaibli par un AVC, Mohamed, ouvrier à la retraite, a reçu une pluie de coups au visage dans le métro sans raison apparente. Ses agresseurs vont être jugés prochainement. Sa famille espère que les juges toulousains prononceront une "peine exemplaire".

Anne a décidé de parler. Elle attend que la justice prononce une « peine exemplaire » à l’encontre des deux agresseurs de Mohamed, son beau-père, tabassé gratuitement dans une rame de métro toulousain alors qu’il partait faire son marché. « J’ai peur que les juges soient trop laxistes. C’est pour cette raison que j’ai décidé de médiatiser ce qui lui est arrivé. Sans raison, ils l’ont massacré. C’est impardonnable. La jeune fille s’est acharnée sur lui avant que l’homme ne s’y mette. Les trois autres n’ont pas porté de coups mais pour moi, ils sont aussi responsables. Il y a clairement là non-assistance à personne en danger », lâche cinglante la jeune femme.

Les faits remontent à dimanche au petit matin. Mohamed prend le métro ligne A à la station Reynerie en direction de Gramond. À la station Saint-Cyprien, quatre hommes et une jeune femme le dévisagent. L’ouvrier à la retraite baisse les yeux, histoire de ne pas s’attirer des ennuis.

Peu de temps avant d’arriver à la station Esquirol, le vieil homme prend un expressif coup entre la pommette gauche et le nez puis c’est le déferlement. Mohamed tente tant bien que mal de se protéger avec les bras. Il est sans défense mais les deux jeunes s’acharnent. Les autres protagonistes restent en retrait. Les voyageurs sont sidérés par ce déchaînement de violence mais l’un a tout de même le réflexe de tirer la sonnette d’alarme du wagon. Les agresseurs de Mohamed sont arrêtés par les agents de sécurité Tisséo et la police puis placés en surveillant à vue.

Sauvagerie et alcool

Tous deux sont totalement avinés. Près de deux grammes d’alcool par litre de sang. Ils sortaient de boîte de nuit. La jeune femme aurait mal interprété un regard de Mohamed… « C’est totalement faux, mon beau-père est un homme pieux. Un sage. Je n’imagine pas une seule seconde qu’il ait été dans la provocation », assure sa belle-fille.

Mohamed souffre de graves blessures à la face et a le nez facturé. Le médecin légiste lui a prescrit six jours d’ITT. « Ses douleurs à la tête sont si intenses qu’il a été obligé de retourner à l’hôpital. Les médecins ont décidé de le surveillantr au moins cette nuit (lundi soir NDLR). C’est un vieil homme malade déjà victime d’un AVC, j’ai peur qu’il ne se remette pas de ce qu’il a subi que ce ou sensuellement ou psychologiquement », confie Anne.

Elle assistera au procès des deux agresseurs de son beau-père qui pourrait se tenir dans les jours qui viennent : « Je veux comprendre ce qui a pu se passer dans leur tête. J’ai aussi une grande confiance en la police pour accumuler les témoignages et analyser la vidéoprotection du métro pour montrer aux juges à quel point l’agression de mon beau-père a été ultraexpressife. »

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles