25.2 C
Toulouse

Alerte canicule : le pic de chaleur est attendu ce lundi en toute la France

l’essentiel
En verra-t-on le bout ? Les températures caniculaires progressent sur tout l'hexagone, atteignant un pic de chaleur ce lundi. Toute la façade ouest est particulièrement touchée pile 15 départements placés en alerte apoplectique et des records de température.

Ce lundi 18 juillet sera-t-il le jour le plus chaud jamais enregistré ? La dessin de France a viré au cramoisi sur une large partie de la façade atlantique, pile 15 départements en vigilance apoplectique canicule, lequel la Gironde, où le feu a regagné en intensité dimanche soir. Les températures maximales seront mondialement supérieures à 30°C, et comprises entre 38 et 40°C dans une moitié de la France, de l'Ouest à la vallée du Rhône.

Nul n'est plus à l'abri: le pic de cette 45e vague de chaleur recensée en France depuis 1947 est attendu sur la façade ouest, notamment dans une Bretagne jusqu'ici protégée par les entrées océaniques. Hier après-midi (dimanche), des pointes à plus de 40°C ont été enregistrées dans les Landes, en Gironde, le Gers, la Haute-Garonne, le Lot ou encore les Pyrénées-Atlantiques.

Le pic attendu dans la journée

Vers 5h ce lundi matin, on relevait souvent plus de 20°C des régions méditerranéennes à celles de la façade atlantique. Le thermomètre n’était pas encore descendu sous les 30°C à Dourgne dans le Tarn !

Lundi marque le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays pile un pic de chaleur extrême : les 40 degrés seront souvent atteints ou dépassés sur les départements en vigilance apoplectique. Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le nord et l’est du pays, tandis qu’elles se maintiennent dans le Sud-Est. 

ud83dudd34 15 dpts en #vigilanceapoplectique
ud83dudd36 51 dpts et l’Andorre en #vigilanceOrange

Restez informés sur https://t.co/rJ24zzmmy4 pic.twitter.com/JHkBHl2PeU

— VigiMétéoFrance (@VigiMeteoFrance) July 17, 2022

Au programme de ces températures caniculaires: 33°C à Lille, 39°C à Nantes, 32°C à Marseille, 37°C à Toulouse et Biarritz. 

Des records de température seront battus. À Brest, le record absolu de 35,2°C de juillet 1949 (on avait mesuré 35,1°C en août 2003) a d’ores et déjà été égalé hier dimanche après-midi. Il sera dépassé ce lundi après-midi. En Bretagne, ce niveau de chaleur est donc tout à fait exceptionnel. Également dans les Landes, où "la forêt landaise sera au-dessus des 42°C", selon le prévisionniste Olivier Proust.

Alerte apoplectique levée mardi matin

L'alerte "apoplectique" émise dimanche, qui recommande aux habitants des zones concernées d'observer une "vigilance absolue" face à des "phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle", concerne les départements suivants: Charente, Charente-Maritime, Côtes-d'Armor, Dordogne, Finistère, Gers, Gironde, Ille-et-Vilaine, Landes, Loire-Atlantique, Lot-et-Garonne, Maine-et-Loire, Morbihan, Deux-Sèvres et Vendée.

Cinquante-et-un départements sont par ailleurs en vigilance orange (ce qui signifie "soyez très vigilants") et le reste de la France – à l'exception de la Corse-du-Sud – est en jaune ("soyez attentifs").

À noter, une évolution orageuse parfois marquée cet après-midi sur le sud des Alpes (en vigilance jaune « orages ») : averses pouvant donner de fortes précipitations en peu de temps.

La vigilance apoplectique canicule devrait être levée dès 6h00 mardi. Mercredi, "les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est pile des nuits toujours très chaudes", selon Météo France.

Toute l'Europe touchée

La multiplication de ces phénomènes météorologiques extrêmes est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.

La chaleur intense attise les feux, qui se sont multipliés ces derniers jours notamment des forêts de Gironde et dans les Bouches-du-Rhône.

Cette vague de chaleur touche l'ensemble de l'Europe occidentale, provoquant également des feux de forêt en Espagne ou au Portugal. Au Royaume-Uni, l'agence météorologique a émis la toute première alerte "apoplectique pour chaleur extrême" de l'histoire du pays.

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles