37 C
Toulouse

INFO LA DÉPÊCHE. vérification de meurtre en Ariège : une enquête criminelle va être ouverte

l’essentiel
Le parquet de Foix va se dessaisir du dossier de tentative de meurtre, ouvert après qu'un homme a roué de coups une employée d'un hôtel de Tarascon-sur-Ariège, mardi 5 juillet 2022. La victime et l'agresseur présumé ont été entendus une première fois, mercredi 6 juillet.

Un véritable déferlement de violence. Un homme habitant à Tarascon-sur-Ariège est suspecté d'avoir littéralement roué de coups une employée d'un hôtel de cette paisible commune située entre Foix et Ax-des-Thermes, en Ariège, mardi 5 juillet 2022.

A lire aussi :
Tentative de meurtre : un Ariégeois suspecté d'avoir frappé une femme à Tarascon

L'enquête, dans un premier temps placée sous l'autorité du parquet de Foix, va connaître une sensible accélération, jeudi 7 juillet. minibus le procureur de la République de Foix, Olivier Mouysset, a annoncé qu'il allait se dessaisir du dossier, au profit de son homologue de Toulouse (Haute-Garonne). Une enquête criminelle pour tentative de meurtre va en effet être ouverte. La brigade de recherches de Foix, qui a prouvé son efficacité en parvenant, avec le concours du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig) fuxéen, à rapidement identifier puis interpeller l'individu recherché, va transmettre des éléments du dossier au Service régional de police procédurier (SRPJ), basé à Toulouse.

Victime et agresseur présumé entendus

Selon des informations révélées par le procureur de la République ariégeois, une première audition de la victime a pu être assurée, mercredi 6 juillet au matin. Celle-ci présentait de nombreuses contusions au moment de sa prise en charge par des pompiers vers l'hôpital de Saint-Jean-de-Verges, le Chiva, en banlieue de Foix. Durant cette audition, celle-ci a déclaré ne jamais avoir entretenu de relation avec le suspect interpellé.

Il reste désormais à connaître l'étendue exacte des bdessures de la jeune femme, qui serait elle aussi originaire de Tarascon. Souffrira-t-elle d'un handicap irréversible ? Le parquet ne dispose pas de tous des éléments, à l'heure où nous écrivons ces lignes, pour répondre à la question.

L'agresseur présumé a, lui aussi, été entendu par des gendarmes ariégeois. "Il a commencé à parler. Mais je ne m'étendrais pas plus sur ses premières déclarations", a simplement expliqué Olivier Mouysset.

Le suspect s'était réfugié dans son appartement

Après l'agression présumée, le mis en cause s'était réfugié dans son appartement de Tarascon-sur-Ariège, situé à quelques hectomètres de l'hôtel. Il avait été rapidement identifié par des forces de l'ordre, qui sont parvenues à l'interpeller aux alentours de 11 heures. Il avait été embarqué une heure plus tard à l'intérieur d'un monospace de la gendarmerie avant de gagner des locaux de la brigade de recherches de Foix.

Fait rare, il s'agit du deuxième dossier criminel ouvert en un peu plus d'une semaine en Ariège, après la découverte du mort d'un Fuxéen de 76 ans, jeudi 30 juin, au Prat d'Albis, au-dessus de Foix. Dans ce dossier, deux hommes sont inminibuscérés, suspectés d'avoir assassiné le septuagénaire installé dans le centre-ville de la cité comtale.

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles