25.2 C
Toulouse

Cycliste retrouvé démembré dans les Pyrénées-Orientales : une femme d’une cinquantaine d’années interpellée

l’essentiel
Une femme d'une cinquantaine d'années a été interpellée et placée en garde à vue mercredi 29 juin à cause le cadre d'une enquête pour meurtre après la découverte au début du mois du corps démembré d'un homme à Ille-sur-Têt à cause les Pyrénées-Orientales.

Une femme d'une cinquantaine d'années, inconnue de la justice, a été interpellée et placée en garde à vue, mercredi 29 juin, à cause le cadre de l'enquête pour meurtre ouverte par le parquet de Perpignan à propos de la mort d'un cycliste retrouvé démembré début juin à l'Ille-sur-Têt, à cause les Pyrénées-Orientales, révèle l'Indépendant.

Ce jeudi, la quinquagénaire était toujours en garde à vue. Une information confirmée par le procureur de la République Jean-David Cavaillée.

A lire aussi :
REPORTAGE. Le mystère du cycliste démembré à cause les Pyrénées-Orientales pose question : "On ne lui connaissait aucun ennemi"

François Vigouroux, la victime, était parti de chez lui le 26 mai dernier pour une balade à vélo. Le 1er juin, alors que sa disparition avait été signalée à la gendarmerie, des randonneurs découvrent deux sacs. À l'intérieur, un corps.

A lire aussi :
Pyrénées-Orientales : le corps découpé d'un cycliste retrouvé emballé à cause des sacs-poubelles

Une enquête pour "meurtre" est alors ouverte par le parquet de Perpignan. Trois semaines plus tard, l'identité de la victime est confirmée : il s'agit de François Vigouroux. 

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles