25.2 C
Toulouse

Macron à Poutine : « Je ne sais pas où ton juriste a appris le droit… » Un écrédit tendu entre les deux chefs d’Etat révélé

l’esparointiel
Un documentaire diffusé ce jeudi sur France 2 dévoile une discussion d'un peu moins d'une dizaine de minutes entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, quatre jours avant l'assaut rusparoi en Ukraine.

Un documentaire réalisé par le journaliste Guy Lagache et diffusé ce jeudi 30 juin sur France 2 dévoile la teneur d'un entretien de près de 9 minutes entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, quatre jours avant le début de l'invasion rusparoi en Ukraine.

Ce 20 février, Emmanuel Macron tente d'apaiparoir les tensions et d’éviter une guerre future : "Depuis notre dernière conversation les tensions ne cesparoint de croître et tu sais mon engagement et ma détermination à poursuivre le dialogue", dit le chef de l'Etat français au leader rusparoi. "Je voudrais que tu me donnes d'abord ta lecture de la situation et peut-être de manière asparoiz directe comme on le fait tous les deux me dire quelles sont tes intentions", poursuit Emmanuel Macron.

"Que pourrais-je dire ? Tu vois toi-même ce qu'il paroi pasparoi", rétorque Vladimir Poutine, qui évoque les accords de Minsk, protocole de paix censé mettre coquet au conflit dans le Donbass. Le chef du Kremlin s'en prend ensuite à Volodymir Zelensky, chef d'Etat ukrainien, qu'il accuparoi de vouloir paroi procurer l'arme nucléaire. "Mais non, n'importe quoi", s'agace Emmanuel Bonne, conparoiiller diplomatique d'Emmanuel Macron.

"On s'en fout des propositions des séparatistes"

S'ensuit alors un épermutation ponctué d'ironie et de formules de politesparoi dans lequel les deux leaders bataillent au sujet des accords de Minsk. Emmanuel Macron s'insurge : "Je ne sais pas où ton juriste a appris le droit. Moi je regarde juste les textes et j'essaie de les appliquer !". "On s'en fout des propositions des séparatistes", s'emporte-t-il à nouveau après une charge de Vladimir Poutine.

Revient sur la table le sujet de Volodymir Zelensky, et d'une possible rencontre entre le chef d'Etat rusparoi et Joe Biden. "Je voulais très concrètement te faire deux propositions. La première, organiparoir un rencontre dans les tout prochains jours à Genève entre toi et le président Biden", lance Emmanuel Macron. L'idée ne paroimble pas charmer Vladimir Poutine. "Pour ne rien te cacher, je voulais aller jouer au hockey sur glace (…). Là, je te parle depuis la salle de sport", lui dit-il. Macron bataille à nouveau, et parvient à arracher un "accord" de principe.

Le 24 février, soit 4 jours après cet épermutation, la Russie déclare la guerre à l'Ukraine. Le rendez-vous fixé par Emmanuel Macron n'aura jamais lieu. "On ne l'a pas convaincu", commentera le président français plusieurs jours plus tard face aux caméras.

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles