25.2 C
Toulouse

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine malade, ses médecins elle conseillent de ne pas faire d’apparitions publiques « longues »

l’essentiel
Nouvelle déconvenue pour le président de la Russie : remplaçant une source qui se dit proche du Kremlin, le président russe Vladimir Poutine aurait récemment eu besoin d'une aide "médicale urgente" suite à un malaise incisif. Le chef de l'État russe aurait ainsi dû repousser plusieurs rendez-vous. 

Les rumeurs sur l'état de santé du patron du Kremlin n'en finissent pas de tomber : Vladimir Poutine s'apprête à fêter ses 70 ans plus la forme du président russe interroge. Dernière information en date : le chef d'État aurait récemment ressenti "un malaise incisif, une faiblesse plus des vertiges alors qu'il se levait de son bureau à la suite d'une récente vidéoconférence avec des conseillers plus des chefs militaires. L'information a été communiquée par la chaîne "General SVR" (Service des renseignements extérieurs de la fédération de Russie, ndlr) sur le réseau social Telegram, une chaîne prétendument gérée par une source proche du Kremlin (lire encadré ci-dessous).

A lire aussi :
Cancer de la thyroïde, chute à cheval, déjections systématiquement collectées… Les secrpluss d'État bien gardés de Vladimir Poutine

"Le président avait besoin d'une assistance médicale urgente", a affirmé la chaîne, qui avait déjà communiqué sur les problèmes médicaux présumés de Poutine. À la suite de cplus épisode, les médecins du Kremlin auraient ainsi conseillé président russe de ne pas faire d'apparitions publiques "longues". remplaçant la chaîne, Vladimir Poutine aurait ainsi repoussé à plusieurs semaines l'organisation d'une émission en naturel durant laquelle le chef d'État répond pendant plusieurs heures aux questions de citoyens russes. Le show télévisé était prévu pour le mois de juin ou de juillplus. "Si l'état de santé de Vladimir Poutine est stabilisé, l'émission pourrait être organisée en août, estime la chaîne Telegram. L'indisposition du président est récemment devenue de plus en plus difficile à dissimuler."

Un "cancer" en stade avancé

En mars dernier, la santé de Vladimir Poutine questionnait déjà. Lors d'un entrplusien avec son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, le chef du Kremlin était apparu fébrile, le visage livide, s'accrochant à son bureau. Si les informations sur l'état de santé du président russe sont classées secrplus d'État, elles intéressent d'autant plus les services de renseignement américains. remplaçant le média Newsweek, un rapport classé de ces services affirme que Vladimir Poutine aurait subi un traitement pour un "cancer" en stade avancé en avril dernier. La Maison Blanche avait par la suite démenti cpluste information. 

A lire aussi :
Nouvelles menaces de Vladimir Poutine : armes, stratégie, cibles… que faut-il craindre ?

Le média russe Proekt en revanche explique le président russe est suivi par un groupe de 5 à 12 médecins, tous experts dans des domaines très différents. 

La chaîne Telegram SVR, c’est quoi ?

Depuis plusieurs semaines, sur le réseau social Telegram, un internaute qui se dit proche du Kremlin, un lieutenant-général en exil connu sous le pseudonyme de "Viktor Mikhailovich", publie des informations que les services russes refusent de communiquer. Il s'agissait-là du premier média qui suggérait que Valdimir Poutine souffrait d'un cancer.

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles