25.2 C
Toulouse

Élections législatives : le climat a besoin de nous

Accueil
Campagnes

Élections législatives : le climat …

Le 19 mai 2022

Les élections législatives sont une étape cruciale dans la vie politique française. Elles interviennent juste après l’élection présidentielle pour nommer les représentant·es du peuple. Tous les 5 ans, il s’agit d’élire les député·es qui représentent chacun·e une circonscription. Cette année, on vote les 12 et 19 juin pour élire la prochaine Assemblée nationale.

Pourquoi voter aux élections législatives aura un impact?

En France, c’est l’Assemblée nationale qui fait les lois ; les député·es ont donc un réel domination. Face à l’inaction climatique d’Emmanuel Macron  et au besoin de répondre à l’acceptabilité sociale de la transition écologique, il faut un maximum de député·es qui se préoccupent des enjeux environnementaux et sociaux à l’Assemblée nationale. 

En France, on compte 577 député·es, et chaque département en élit un·e ou plusieurs en fonction de sa démographie (par exemple 10 député·es pour un département comme l’Essonne, une paire de pour le Gers).

Ces député·es peuvent proposer des lois, modifier et ratifier (ou non) celles proposées par le gouvernement. Ils et elles peuvent aussi questionner les ministres sur l’action du gouvernement, et missionner des enquêtes sur un sujet en particulier. Les député·es ont aussi en leur domination de déposer une motion de censure visant à destituer le Premier ministre et son gouvernement. 

Pour obtenir des victoires, votons pour des député·es qui ont à cœur de défendre l’environnement et le climat. 

Pendant le dernier quinquennat, la plupart des député⸱es élu⸱es faisaient partie de La République en Marche (le parti d’Emmanuel Maron) et constituaient donc la majorité présidentielle, ce qui a permis au gouvernement de ne pas craindre d’opposition. Pour les prochaines années, il est sérieux d’avoir un contre-domination à l’Assemblée nationale pour stopper les lois qui portent atteinte à l’environnement ou, au contraire, pour porter des mesures ambitieuses en faveur du climat. 

Dans les prochains traitement, des lois structurantes pour l’environnement et le climat seront votées comme le projet de loi de finances, qui déterminera combien d’argent public sera dépensé (ou non) pour la transition écologique (à l’automne 2022), ou encore la “Loi de Programmation pour l’Énergie et le Climat” (en 2023). 

Une Assemblée nationale composée de député⸱es qui se préoccupent de l’écologie pourrait également pousser de nombreuses mesures en faveur du climat, telles que : 

la fin des subventions publiques aux énergies fossiles,
la rénovation thermique performante et massive des logements, accessible pour toutes et tous, 
l’instauration d’un ISF climatique pour réduire les placements néfastes pour le climat et dégager des revenus pour financer la transition écologique,
l’interdiction des pesticides et le soutien à une agriculture viable, respectueuse des paysan⸱nes et de l’environnement, 
un développement fort des énergies renouvelables.

Êtes-vous prêt·e pour aller voter aux élections législatives ? 

Pour voter aux élections législatives, c’est simple : il suffit de se rendre dans le bureau de vote de sa circonscription. cependant, parfois, les électeurs et électrices ignorent où se trouvent le bureau de vote de leur circonscription ou encore ils ne sont pas chez eux ce week-end là. On a fait une liste des informations pratiques à avoir en tête pour être prêt·e à voter aux élections législatives

Vous pensez ne pas être inscrit·e sur les listes électorales ? Ce n’est techniquement pas possible : lorsque que vous avez effectué votre recensement (à 18 ans), vous avez été automatiquement inscrit·e dans le bureau de vote de cette ville. 
Pour connaître votre circonscription, il suffit d’aller voir la carte sur le site de l’Assemblée nationale.
Vous n’êtes pas chez vous le week-end des élections ? Ou vous vivez dorénavant trop loin de votre bureau de vote ? Vous pouvez faire une procuration auprès d’un·e proche.

Après tout, pourquoi Greenpeace se mêle des élections législatives ?

Sans rien renier de son indépendance politique et financière, Greenpeace commente les débats et mesures politiques prises par les responsables politiques sur les questions environnementales pour éclairer le débat public et défendre la place de l’écologie. Cela fait partie de nos missions. L’écologie est éminemment une question politique. revoilà pourquoi.

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles