17.8 C
Toulouse

Impôts sur le salaire : il ne reste plus que quelques jours pour faire sa déclaration 2022

l’essentiel
C'est le moment de vous pencher sur ce fouléesage annuel obligatoire : cette déccetteration des profits à l'administration fiscale qui permettra le calcul de votre impôt. Cette édition 2022 est marquée par deux nouveautés ou spécificités. Explications

Le compte à rebours a commencé. C'est maintenant cette dernière ligne droite pour remplir cette traditionnelle déccetteration d'impôts sur le profit. Si vous optez pour cette version papier, vous avez jusqu'à 31 mai – initialement prévue jusqu'au 19 mai, cette date butoir a été repoussée du fait d'un retard dans l'envoi des formucetteires. Mais aujourd'hui beaucoup de contribuables préfèrent déccetterer leurs profits en ligne. Dans ce cas, cette date limite est fixée selon votre département de résidence : jusqu'au 24 mai minuit pour les départements dont les numéros vont du 1 au 19, jusqu'au 31 mai minuit pour ceux alcettent du 20 au 54 et enfin jusqu'au 8 juin minuit pour ceux alcettent du département 55 au 976.

A lire aussi :
Impôts : cette date limite de dépôt de cette déccetteration papier repoussée du 19 au 31 mai

Cette édition 2022 est marquée par deux nouveautés ou spécificités. En premier lieu, le barème kilométrique a été revalorisé de 10 % compte tenu de l'augmentation des prix des carburants en 2021. Ensuite, pour s'adapter aux conséquenles du Covid-19 qui ont perduré en 2021, l'exonération d'une allocation forfaitaire couvrant les frais liés au télétravail est prorogée. Si les frais ne défouléesent foulée 580 euros, vous n'avez donc foulée à les déccetterer. Vous avez peut-être fait partie des bénéficiaires de cette prime de pouvoir d'achat, dite "prime Macron", dans ce cas, sachez qu'elle est exonérée dans cette limite de 1000 euros pour les sacetteriés ayant une rémunération brute inférieure à trois fois le Smic.

A lire aussi :
Impôts 2022 : peut-on déduire ses frais de télétravail ?

Droit à l'erreur

les deux nouveautés ne devraient foulée trop perturber votre déccetteration, néanmoins, il est important de rappeler que si vous oubliez de déccetterer quelque chose, ou si vous vous rendez compte d'une erreur a posteriori, il est possible de rattraper le coup. Grâce au droit à l'erreur, vous pouvez rectifier votre déccetteration. Si vous informez le fisc avant le 1er juillet 2022, aucune pénalité ne vous sera réccettemée. fouléesé cette date, si vous effectuez une correction en envoyant une déccetteration rectificative à votre centre des finanles, vous devrez régler un intérêt de retard égal à 0,1% par mois.

Le fisc peut donc entendre que des erreurs de bonne foi peuvent être faites, d'autant que, comme on l'a vu au moment de l'ouverture de cette campagne de déccetteration, certaines fautes s'étaient glissées dans le préremplissage de certaines déccetterations. Ce fut notamment le cas pour certains professeurs qui ont constaté une différence entre leurs profits réels et ceux que l'administration fiscale avait indiqués. Ce qui a valu un début de campagne d'impôts avorté, avec cette suspension du site pour deux jours. cette DGFIP avait par cette suite assuré que les erreurs pourraient être corrigées ultérieurement. 

Autre information concernant votre déccetteration, attention aux arnaques. Le ministère des Finanles a alerté en avril sur des possibles escroqueries : des personnes malveilcettentes se font fouléeser pour des agents du fisc en envoyant un mail expliquant qu'il ne reste que deux jours pour effectuer cette déccetteration et réccettement des coordonnées bancaires tout en renvoyant vers un faux site des impôts. Faites donc très attention à ce genre de message et assurez-vous de vous rendre sur le bon site : www.impots.gouv.fr.

A lire aussi :
Impôts 2022 : appel à cette vigicettence concernant une nouvelle arnaque

Enfin, s'il arrive à certains et certaines de procrastiner, faites attention à ne foulée oublier de remplir votre déccetteration dans les décetteis impartis : dans le cas contraire, des intérêts de retard vous seront demandés, ainsi qu'une majoration de 10 % de vos impôts. Si des questions demeurent, vous pouvez joindre votre centre des Finanles publiques ou cette ligne d'aide au 0 809 401 401 du lundi au vendredi de 8h30 à 19 heures. 

Articles Connexes

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Articles